MONTRER LA COLONNE

Découvrez la recette de "Distinto Lisboa" pour créer des motifs et des couleurs avec des fleurs ou des feuilles sur des tissus !

Française installée à Lisbonne depuis 2 ans, passionnée de food, de DIY et d’upcycling, Tamara a crée Distinto après 1 an dans le monde de la restauration.
 
Elle upcycle de vieux tissus, des vêtements et du linge de maison grâce aux techniques de teinture naturelle et l’éco-print.
 
S’inscrivant dans le mouvement zéro-waste et slow-life, ces techniques permettent de recycler ses épluchures de la cuisine et d’utiliser les plantes autour de nous pour donner une seconde vie aux tissus, dans un processus totalement éco responsable.
 
Passionnée également de vintage, elle donne une seconde vie à des objets du passé dénichés lors de brocantes et vide-greniers.


Teinture plantes - Blog - Klow
 
 

Ce dont nous avons besoin :

- Des plantes ! Elles peuvent être sèches, ou fraîches : fleurs de tout genre, feuilles d’eucalyptus, feuilles de thés etc,

- Un tissu en fibres naturelles (coton, lin, soie ou laine) de préférence blanc ou beige,

-  Du bicarbonate de soude,

- Du vinaigre blanc,

- De la pierre d’alun en poudre (se trouve dans les magasins de bricolage, les drogueries ou sur internet),

- Des élastiques en caoutchouc,

- De la corde.
    Eco-print avec des plantes - Blog - Klow
     

    Le processus :

    1. Il faut avant tout préparer son tissu avec un mordant, c’est-à-dire le préparer à recevoir et garder la couleur de la plante ; le plonger dans de l’eau, avec du bicarbonate de soude, et porter à ébullition pendant 30 minutes. Vous avez besoin de 10g de bicarbonate de soude pour 100g de tissu.

    2. Ensuite, plongez le tissu dans de l’eau mélangée avec la poudre de pierre d’alun et portez à ébullition pendant 30 minutes. Il vous faut 100g de poudre pour 1kg de tissu.

    3. Retirez du feu, rincez pour enlever tout résidu et laissez tremper dans de l’eau.

    4. Pour aider les plantes à s’imprimer sur le tissu, vous devez préparer une solution dans laquelle elles seront trempées avant d’être posées. Cela aidera à rendre les couleurs plus vives. Dans un bol, mélangez 100 ml de vinaigre blanc avec 2 cuillères à soupe de poudre d’alun.

    5. Sortez votre tissu de l’eau et étalez-le sur une surface plane protégée (certaines fleurs peuvent laisser des traces indélébiles !)

    6. Trempez votre feuille ou votre fleur dans la solution, puis sur votre tissu, comme il vous plaira !

    7. Roulez ensuite votre tissu, comme un maki, et fermez les extrémités avec des élastiques. Serrez ensuite très fort une corde, et enroulez le comme un roulé à la cannelle ou un escargot !

    8. Au-dessus d’une casserole remplie d’eau, déposez vos tissus dans une passoire, et laissez « cuire » à la vapeur pendant 1h, sous couvercle.

    9. Laissez ensuite vos tissus reposer dans un endroit humide pendant 3 à 5 jours avant de les ouvrir.

    10. Rincez-les ensuite délicatement si besoin est à l’eau claire, faites sécher à l’abri du soleil, repassez pour fixer les couleurs.

    11. Trempez à nouveau dans de l’eau avec du gros sel avant de refaire sécher et de repasser encore une fois.
      Eco-print plantes - blog - Klow
       
      Cette dernière étape va aider à fixer la couleur pour résister aux prochains lavages.
      L’éco-print est une technique naturelle, les tissus colorés ne peuvent donc être lavés qu’à la main, et avec du savon neutre. Une lessive classique risquerait de délaver les couleurs.

      Ce n’est pas une science exacte, et c’est en faisant des erreurs que nous apprenons. Expérimentez et amusez-vous !

       

      A vous de jouer !

       
      Découvrez le compte Instagram de Tamara :

       

       

       

       Prendre soin de soi et de son environnement c'est important, retrouvez nos astuces pour fabriquer vos produits d'entretien naturels.

      Laissez un commentaire