MONTRER LA COLONNE

Créée en 2007 à Barcelone, Thinking Mu c’est l’association de deux hommes, deux amis de longues dates : Pepe Barguñó Jané et Miquel Castells. Comme nous le précise Pepe, « la marque est divisée en deux branches, disons que Miquel est le corps de la marque et je suis son esprit ! Je m’occupe de la partie direction artistique, communication, image et produits et Miquel de la logistique, des ventes et de nos clients ».

Savez-vous ce que veut dire Thinking Mu ? C’est un peu un « fun fact » mais le nom de la marque éthique a été choisi en hommage à « Mu » le chien de Pepe, un petit Jack Russel blanc taché de noir rappelant les motifs des vaches. « Mu » en espagnol signifie « meuh » ! Le petit Jack Russel est décédé, la marque est une « Pensée pour Mu » : Thinking Mu en anglais.

Les deux fondateurs avaient à cœur de proposer une marque éco-responsable pour hommes et femmes à contre-courant de la fast-fashion, qui est en partie responsable des effets néfastes de l’industrie textile sur l’environnement et les populations.

« Le principal problème de la fast-fashion c’est son système en lui-même : les marques nous poussent à acheter des vêtements constamment et même si une marque de fast-fashion tente de se diriger vers la mode responsable, elle ne pourra être 100% éthique car elles sont bien trop éloignées du « slow lifestyle » qui intègre un mode de vie et de consommation plus lent et respectueux de la planète »

 

interview pepe thinking mu - blog - klow

Une marque éthique oui, mais une marque surtout positive et fun !

Loin des clichés de la mode éthique plutôt ennuyante et hors des tendances, Thinking Mu s’inscrit dans un style coloré, fun, aux lignes modernes et aux imprimés originaux. « Nos designs sont pensés selon notre façon de vivre ici à Barcelone : on s’inspire des couleurs et paysages de notre pays mais aussi de l’art et de la culture, le tout avec une pointe d’humour ! On suit notre propre mood. » explique Pepe.

 interview pepe thinking mu - blog - klow

 

L’équipe créative de la marque éthique Thinking Mu est composée d’une quinzaine de personnes. Afin de proposer des produits modernes ils n’oublient pas de s’adapter aux tendances du moment, sans pour autant pousser au renouvellement constant de nos garde-robes. Et c’est ça qu’on adore chez Thinking Mu : savoir jongler entre modernité et spontanéité, sans jamais oublier de retranscrire leur devise « Slow life » et intemporelle dans leurs vêtements !

D’ailleurs, dès les débuts de la marque en 2007, les fondateurs de Thinking Mu, Miquel et Pepe, souhaitaient adopter un discours optimiste et drôle en accord avec leur état d’esprit plutôt que moralisateur sur l’industrie textile.

Ils ont toujours choisi de s’engager pour l’environnement et l’éthique parce que ces valeurs de vie leur tiennent à cœur, et non pas pour convaincre avec des slogans marketing. C’est simple, à l’époque de sa création, Thinking Mu comme d’autres marques véritablement engagées (on peut citer Veja par exemple), avait choisi de ne pas communiquer à outre mesure leurs engagements environnementaux !

 

interview pepe thinking mu - blog - klow

 

Thinking Mu confectionne ses vêtements dans le respect de l’environnement et des Hommes car c’est tout simplement pour eux la manière la plus juste et la plus « normale » de concevoir des vêtements. Et pour nous aussi…

Si on fait un bond dans le passé, il faut se souvenir qu’il y quelques années, les consommateurs n’étaient pas aussi prêts à adopter un changement de mode de vie, contrairement à aujourd’hui où nous sommes plus de 76% des français à affirmer vouloir adopter des produits engagés et écologiques.

Dans les années 2000, la mode éthique était encore beaucoup trop victime de clichés babos-écolo-mangeur-de-graine.

 

interview pepe thinking mu - blog - klow

Les débuts de l’aventure éco-responsable

La conscience environnementale de Pepe est née très tôt, lors de ses études en sociologie et botanique : il s’intéresse alors aux fermes biologiques, aux cultures de coton bio et aux impacts sociaux. « Quand on a lancé la marque il y a 13 ans, j’étais vraiment intéressé par la cuisine bio et locale et j’ai réalisé que dans la mode, on ne trouvait pas de vêtements faits à partir de matières organiques ou recyclées. Alors on a essayé de copier l’industrie alimentaire qui était en train d’évoluer dans le bon sens », nous explique-t-il. A l’époque, il n’existait en effet que très peu de marques qui voulaient utiliser des matières éco-responsable !

Il n’y avait pas non plus de labels comme aujourd’hui, certifiant que la production est véritablement écologique et respectueuse des droits humains.

Au début de Thinking Mu, Pepe allait acheter lui-même le coton bio au Pérou pour la création de ses vêtements. Il s’y est même installé quelques temps afin de s’assurer que la production soit en accord avec les valeurs  qu’il voulait pour sa marque éthique.

interview pepe thinking mu - blog - klow

 

« Au départ, Thinking Mu était plus un projet social avec une ferme biologique du Pérou, qu’une marque de mode » nous confie Pepe.

De ce projet social est née l’une des marques de mode éthique les plus créatives de la scène européenne ! A force de travail et de recherches acharnées en développement, les créateurs de Thinking Mu se sont rendu compte qu’il était finalement possible de créer de beaux vêtements modernes avec des graphiques fun et innovants, le tout en utilisant des matières responsables !

« Aujourd’hui, Thinking Mu est une véritable philosophie au-delà d’être une marque de mode ! Disons les choses, mais avec humour et de façon douce pour pouvoir défendre ce qui nous tient à cœur ! La vie est une attitude. Mais quelle attitude ? L’attitude positive ! Donc on essaie de parler de mode éthique et d’environnement avec humour, en apportant des solutions et de la bienveillance, car on ne veut pas que les gens se sentent coupables »

 


Thinking Mu, une marque éthique et écologique de A à Z ! 

« Prêt à porter, mais surtout prêt à penser ! ». C’est la citation favorite de Pepe, qui considère à juste titre que le plus important est finalement de mieux réfléchir avant de consommer et d’être conscient.e.s de chaque achat que nous faisons.

La plupart des vêtements qu’on retrouve dans les collections sont produits en Espagne, entre Barcelone et Valence et en Inde. Les pulls et les imprimés sont réalisés au Portugal dans une manufacture où le savoir-faire est réel.  

 

          Impact social et labels RSE

Thinking Mu travaille depuis ses débuts sur un projet social avec une communauté de femmes en Inde, qui confectionne une partie de leurs tee-shirts et sweats.

La marque éco-responsable a tenu à ce que ces ateliers de fabrication en Inde se dotent de certifications internationales. Pepe nous précise en effet que dès que la production s’effectue hors d’Europe, ils ne travaillent qu’avec des usines certifiées par des labels tels que Fair Trade, s’assurant du respect du commerce équitable ; GOTS pour le coton biologique ; Oeko-Tex qui lutte contre les produits chimiques et polluants ; ou encore GRS, qui atteste que les fibres utilisées proviennent du recyclage de matériaux. Le tout selon des normes écologiques et équitables.

 

 

Interview pepe thinking mu - blog - klow

         

          Des usines Européenne certifiées commerce équitable et qui respectent l’environnement

Toutes les usines partenaires de la marque utilisent par exemple de l’encre biodégradable et garantissent une production à faible impact sur l’environnement, tout en prévoyant des conditions de travail décentes et une juste rémunération des salarié.e.s.

« Je voyage en Inde entre 4 et 5 fois par an pour contrôler que la production respecte des normes environnementales et de responsabilité sociale. Nous sommes très proches de nos fournisseurs ».
 

          Un choix de matières premières strictement écologiques

Thinking Mu utilise 100% de matières écologiques pour ses collections de vêtements biologiques, naturelles ou recyclées.

Dans la liste des matières on retrouve le Tencel, le chanvre, le coton bio et des tissus recyclés grâce à leur projet de recyclage « Trash ». Ils prévoient aussi d’intégrer le lin français, une matière qui est peu gourmande en eau et en ressources naturelles.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les matières de vêtements biologiques et écologiques, découvrez notre article sur les matières éco-responsables.

 

interview pepe thinking mu - blog - klow

Pourquoi une marque de mode éthique et éco-responsable choisit-elle de produire à l’autre bout du monde ?

          Favoriser le circuit-court, le commerce équitable et le bon sens

Pepe nous explique qu’il souhaite soutenir les « bonnes pratiques » environnementales et sociales dans les régions émergentes comme l’Inde.

Thinking Mu soutient ses partenaires historiques puisqu’ils se sont engagés depuis très longtemps déjà à utiliser des matières respectueuses de l’environnement et à bien traiter leurs salarié.e.s. Il serait injuste de tout délocaliser du jour en lendemain selon-lui.

« Ce n’est pas vraiment juste d’abandonner toutes les usines de fabrication que les pays occidentaux ont créé il y a des années : on y a obligé des centaines de personnes à y travailler pour nous, et on ne peut pas leur enlever ces emplois. Cependant, on peut se tourner vers un mode de production plus éthique en s’assurant du respect des droits humains dans ces entreprises ».

On voit d’ailleurs que la crise du covid-19 a laissé des milliers de travailleurs au Bengladesh, en Inde et en Asie sans aucune ressource financière puisque du jour au lendemain, beaucoup de marques de fast-fashion ont annulé les commandes.

Pour Thinking Mu, tout est une question de bon sens. Il faut produire en sachant se poser les bonnes questions, peser le pour et le contre et mesurer l’impact.

La production locale peut avoir du bon mais importer une matière première pour faire du 100% local peut avoir une empreinte carbone plus élevée que la production en circuit-court, dans le pays d’où provient la matière. Par exemple en Europe, notre climat ne permet pas de produire du coton biologique, il faut forcément l’importer d’ailleurs.

 

Interview pepe thinking mu - blog - klow

 

          Se challenger, repenser et innover

Chaque saison l’équipe développement produit et durabilité de la marque de mode éthique se questionne sur les bonnes choses à faire.

Thinking Mu utilise du chanvre depuis plusieurs saisons, une matière naturelle très résistante et biodégradable, qui utilise peu d’eau et 0 pesticide. Celui-ci provient de Chine car c’était jusqu’alors le marché le plus développé pour faire pousser cette matière. Mais Pepe nous explique que le chanvre est de plus en plus développé en Europe, ce qui leur permet de repenser la provenance de cette matière première. Ils sont ainsi en contact avec des fournisseurs aux Pays-Bas pour que la production soit plus locale à l’avenir.

 

Une réelle volonté de transparence

« Notre engagement en tant que marque est de donner facilement des réponses aux questions que tout le monde se pose. Et c’est ça la vraie transparence ».

 

interview pepe thinking mu - blog - klow

 

Les fondateurs de Thinking Mu et leur équipe s’oppose fermement au greenwashing et à toutes les marques qui surfent sur la vague « écolo » alors qu’elles ne font aucun effort pour protéger l’environnement !

Le plus grand fléau pour les marques véritablement engagées est d’être assimilées à celles qui parlent plus qu’elles ne font. C’est pour cette raison que Thinking Mu propose à ses clients et partenaires une transparence absolue !

Bien que la marque soit certifiée par plusieurs labels internationaux, ils ont choisi de s’associer avec l’entreprise BCOME qui offre une traçabilité totale du vêtement. Chaque vêtement Thinking MU détient un QR code : il nous suffit de le scanner sur notre téléphone et d’avoir accès à toute son histoire. De la production de sa matière première, à son assemblage, en passant par sa teinture etc. La cerise sur le gateau ? Grâce à cela on peut mesurer l’empreinte carbone et l’impact de chaque vêtement. Et d’un point de vu production pour Thinking Mu, ils peuvent vraiment apporter des changements concrets à leur mode de production.

« Quand vous investissez de l’argent dans un produit, vous avez le droit de demander et savoir son histoire. Vous faites partie de chaque marque que vous achetez ».
 

 

Recyclage et économie circulaire grâce au Projet Trash !

 interview pepe thinking mu - blog - klow

 

Thinking Mu milite contre le gaspillage textile et la problématique des déchets vestimentaires. Ils ont ainsi lancé « Trash », un projet de recyclage et upcycling.

L’objectif ? Transformer de vieux vêtements ou matériaux textiles laissés à l’abandon pour en recréer de nouveaux.  

Thinking Mu travaille avec la fondation Maresme, une organisation à but non lucrative qui emploie des personnes à mobilité réduite, qui trient les vêtements d’occasions dont la matière peut être recyclée. Ensuite, ces pièces sont 1) déchiquetées en différentes particules et fibres et 2) renforcées avec des matières écologiques résistantes comme le Tencel ou le coton bio.

Faire de la matière en recyclant de la matière première ! La boucle est bouclée. Le processus de recyclage utilise d’ailleurs 80% de moins d’eau que pour la création de vêtements classiques !

Pepe est vraiment passionné par le projet Trash : « On fait tout nous-même, en Espagne. C’est super de pouvoir décider de la création d’un vêtement de A à Z : on fait des recherches, des essais, parfois ça ne fonctionne pas mais on recommence ! On s’amuse beaucoup ».

 

Interview pepe thinking mu - blog - klow

Thinking Mu est une marque éthique 100% engagée qui a su prouver au monde de la mode qu’éco-responsabilité et éthique ne riment pas avec boring !

« Aujourd’hui, je ne peux pas comprendre une marque qui n’a pas de valeurs éco-responsables. J’espère que la fast-fashion prendra fin car ce n’est plus un modèle viable pour la planète et pour l’industrie textile ! A la place j’adorerais voir des petits projets durables voir le jour ! », affirme Pepe.

Pour lui la mode éthique est le présent et le futur. On ne sait pas vous, mais chez Klow, on est plutôt d’accord ! Nous avons franchi une étape où nous souhaitons acheter moins, mais mieux, nous explique-t-il. La durabilité et longévité des vêtements sont les clés pour apprendre à mieux consommer.

« Chez Thinking Mu, ce n’est pas notre style de convaincre les gens de toujours acheter plus car la société de consommation doit ralentir. Mais si vous voulez un nouveau vêtement qui soit respectueux de l’environnement, nous sommes là ! Portez-le, faites-le durer aussi longtemps que possible et si vous n’en voulez plus, renvoyez-le-nous et on le transformera ! »

Thinking Mu, c’est une histoire sans fin comme l’espère le fondateur de la marque. Il souhaite continuer dans cette voie et pleins de nouveaux projets arrivent très bientôt. En 2021, il y aura par exemple l’ouverture d’une boutique à Barcelone puis le lancement d’une gamme pour enfant, prévue pour le prochain printemps/été. On a hâte de découvrir tout ça !

Pepe a conclu notre interview – tout sourire comme à son habitude – avec des étoiles pleins les yeux et surtout des idées pleins la tête en parlant du futur de Thinking Mu, il songe même à diversifier ses activités en proposant autre chose que des vêtements par exemple !

« Thinking Mu peut très bien être autre chose que du textile. Il s’agit plus d’une philosophie : on peut faire pleins de choses tant que c’est dans le respect de la planète et des Hommes ! »
 

L’intégralité des collections Thinking Mu est disponible en exclusivité sur Klow !

 

 

 

1 commentaire

  • Sogealalperfone le

    online slots http://onlinecasinouse.com/# – slots for real money online casino real money play slots best online casinos

Laissez un commentaire