MONTRER LA COLONNE
6 choses à savoir sur l'upcycling

  1. L’up-cycling, qu’est-ce que c’est ?

Décrit comme une nouvelle tendance de mode, l’upcycling existe en réalité depuis plusieurs années et pourrait se caractériser comme bien plus qu’une tendance, mais comme le futur de la mode durable.

Ce terme anglophone qui sonne si mieux en anglais, se traduit « surcyclage » ou recycler vers le haut « L’upcycling c’est recycler pour le beau par le haut » Barbara Coignet de l'agence 1.618

Le principe de l'upcycling, bien que perçu comme nouveau, apparaît pour la première fois en Allemagne, en 1990, prononcé par Reiner Pilz, un architecte d'intérieur qui s'opposait au recyclage traditionnel, un processus trop destructeur.

La pratique même de l'upcycling, elle, existe depuis bien plus longtemps pratiquée depuis toujours par une grande partie des pays développement.

  1. Quelle est la différence entre l’up-cycling et le recyclage ?

Toute la différence se trouve dans le « up », qualifié de courant créatif, l’upcycling, apporte de la valeur ajoutée à un objet, une matière ou encore un déchet en le détournant de son usage premier.

Un produit recyclé quant à lui possèdera une valeur égale ou moindre que le produit d’origine et sa transformation nécessite la plupart du temps des procédés techniques et coûteux.

« Nous rallongeons donc le temps de vie de la matière et nous ne consommons pas d’énergie pour créer une nouvelle matière. » Dimitri Individu

L’upcycling : un nouveau pas pour la mode durable

  1. Quels sont les textiles que l’on peut upcycler et où les trouver ?

La majorité des entreprises de prêt à porter mais aussi de luxe n'utilisent pas tous les rouleaux de tissus qu'elles produisent. Ces fins de rouleaux sont alors laissées à l'abandon dans les entrepôts, dans le meilleur des cas, ou placées dans des décharges pour leur destruction. Ce sont ces rouleaux que des marques comme Les Récupérables, Maison Alfa et Individu vont venir racheter afin de prolonger la durée de vie et ces matières endormies. "On réveille les matières en de belles créations" Alice Maison Alfa

De nombreux partenariats voient le jour entre ces différents acteurs et permettent de jolies collaborations telles que les pièces des Récupérables confectionnées dans les vieux rouleaux de Caroll, ou les collections de Maison Alfa avec des tissus de la société Deveaux. « Le sourcing est la clé de voûte des Récupérables. Cela a été un long chemin pour dénicher ces trésors et créer une relation de confiance » Anaïs Les Récupérables

Mais ce n'est pas l'unique moyen de récupérer de la matière. Globalement tous vêtements ou textiles peuvent s'offrir une seconde vie. Les dons de textiles sont très fréquents, mais surtout, nous sommes entourés de textiles délaissés ou oubliés, il suffit de jeter un oeil dans votre placard. Toute la magie de l'upcycling se trouve aussi dans le fait de déconstruire une pièce pour la transformer en un tout nouveau vêtement.

Les Récupérables, par exemple, chine d'anciens linges de maison vintage, au Relais, et les transforment en de merveilleuses pièces de créateurs. Si certains textiles sont plus difficiles à transformer en vêtements, que d’autres, ils peuvent toujours trouver une nouvelle vie sous une autre forme. « La tapisserie donne plus de fil à retordre. Nous l’utilisons pour les vêtements ou accessoires qui ont besoin de plus de tenue, comme les bananes, les pochettes et les jupes trapèzes. » Anaïs Les Récupérables

  1. L’up-cycling, un processus complexe pour les marques

De nombreuses étapes interviennent dans le processus d’up-cycling d’un textile.

Dans un premier temps, il faut trouver la bonne matière, avec un peu de chance celle-ci sera en bonne état, si ce n’est pas le cas il faut la nettoyer puis la travailler.

En fonction de la quantité de matière, le travail de découpe est différent et chaque couturier doit s’adapter, en fonction des patrons pour produire en quantités limitées, parfois même en pièce unique. « Concernant l’échelle industrielle c’est plus complexe pour une marque de pratiquer l’upcycling » Dimitri Individu

L’upcycling a tendance à se rapprocher du luxe, il s’agit d’un processus assez long et complexe pour transformer des textiles abandonnés en pièce de créateur.

Derrière une pièce upcyclée se trouve de l’artisanat, une matière avec une histoire mais surtout de la rareté.

Alors contrainte ou un véritable avantage pour les créateurs ?

De la contrainte peut naître de la créativité, il arrive souvent que les créateurs s'inspirent des matières trouvées pour imaginer leurs pièces. « Parfois la matière amène un produit » Dimitri Individu.

Il y a malgré tout, quelques inconvénients, car certaines matières, peuvent coûter deux à trois fois plus chères que du neuf et la création en pièces très limitées implique parfois des déceptions ou des frustrations auprès des clients.

« Tous les textiles sont achetés et non donnés. L’upcycling nécessite plus de travail, nous nous devons de le martelé afin que les consommacteurs en prennent la mesure et le coût qui se répercute sur le prix final » Anaïs Les Récupérables

« Il y a moins de choix disponible, moins de couleurs mais c’est toujours une satisfaction de se dire que nous utilisons des ressources déjà produites qui auront un impact moindre sur la planète. » Dimitri Individu

  1. Quelles sont les conséquences environnementales et éthiques de l’up-cycling ?

L’upcycling représente la solution évidente au gaspillage insensé crée par l’industrie de la mode. On ne le répétera jamais assez mais entre 10 000 et 20 000 tonnes de textiles sont jetées chaque année. « En donnant une seconde vie aux textiles, il n'y a pas d'utilisation de nouvelles ressources naturelles » Anaïs Les Récupérables

Parmi ces tonnes de textile figurent des stocks d’invendus ou encore des matières qui n’ont jamais été utilisées. L’accumulation de ces déchets est un facteur qui pousse les créateurs à agir. Dimitri est parti de ce constat pour créer Individu: « L’humanité consomme de façon exponentielle il y a donc de plus en plus de matières abandonnées qui ne servent pas. »

  1. Est-ce que l’upcycling est vraiment accessible à tous ?

Certes l’upcycling se trouve des points communs avec le luxe, mais il reste un luxe à porter de mains à l’échelle individuel.

"Il faut d’abord commencer par vraiment regarder ce qu’on a dans son dressing, prendre conscience de ce qu’on a pu acheter et ne pas utiliser, puis faire le tri" Alice Maison Alfa

« J’ai déjà acheté pas mal d’objets que je détourne ou de matières que nous utilisons pour INDIVIDU, notamment les suspentes d’un parachute pour faire la bandoulière de notre sac ». Dimitri Individu

Nous avons déniché 10 astuces pour pratiquer l'upcycling à votre façon et dans toute votre maison !

Dans la cuisine :

- Vieux t-shirt en sac de course : Munissez-vous d'un vieux t-shirt, d'une paire de ciseaux, un fil et une aiguille.

- Un porte torchon et porte couverts avec une vieille râpe rouillée.

- Une étagère avec des bouteilles en verre et des planches de bois.

- Des bee wrap avec des chutes de tissus pour conserver vos plats 

Dans l’armoire :

- Un top cool avec un collant abimé

- Transformez un t-shirt basic en top tendance "Paloma Wool" 

 

 

 

Dans la salle de bain :

- Des cotons démaquillants avec une vielle serviette

- Un porte savon avec un tube de shampoing vide

Dans le jardin :

- Des rangements/ pots dans des bouteilles en plastique

- Des boites de conserve en jolis pots de plante

Alors prêt.e.s à transformer vos déchets en oeuvre d'art ?

Source: ellegreen ; pinterest; https://www.idf-debarras.com/lupcycling-definitions-et-explications/

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés